J'aime beaucoup faire des CD. C'est important pour moi, à la fois pour renouveler mes répertoires, travailler le son, les arrangements, la voix à une période donnée. C'est aussi, depuis quelques années, la construction d'albums thématiques. Tout cela se fabrique avec des bouts de ficelles et l'aide de quelques bons amis.
Nom de l'album
Année
Paroles
Musiciens
Photos et vidéos
Interview
Réactions
Ecoute
               
               
               
               
               
               
               
Chansons d'amour du XVe siècle
2009
Paroles Musiciens Photos/vid. Interview Réactions Ecoute
Comptines meuh meuh
2008
Paroles Musiciens Photos/vid. Interview Réactions Ecoute
Pom-pom Girl
2006
Paroles Musiciens Photos/vid. Interview Réactions Ecoute
Agnès & moi
2005
Paroles Musiciens Photos/vid. Interview Réactions Ecoute
Elégie
2003
Paroles Musiciens Photos/vid. Interview Réactions Ecoute
Les Suédoises
2002
Paroles Musiciens Photos/vid. Interview Réactions Ecoute
Châteaux de sable
2001
Paroles Musiciens Photos/vid. Interview Réactions Ecoute
Vive le troisième millénaire
2000
Paroles Musiciens Photos/vid. Interview Réactions Ecoute
Voisines et dépendances
1999
Paroles
Musiciens Photos/vid. Interview Réactions Ecoute
               

Voisines et dépendances : Interview

Voilà un disque avec beaucoup de pops et de basses fréquences : un drôle de son...
Oui, c'est un drôle d'album, à le réécouter maintenant. Avec un son que j'aime bien. Je travaillais avec une des premières consoles numériques, un DMT8, qui pouvait enregistrer huit minutes sur huit pistes. Un truc très prise de tête mais marrant. J'avais aussi un Boss DR5, une petite basse Fender Mustang prêté par un copain, Eric Löhrer, une Ibanez électrique aussi.

Tu l'as composé quand ?
De 1996 à 1999. Il y a trois périodes : une première de découverte avec les machines, assez spontanée, industrieuse (et pour finir assez angoissée). Moi qui jusqu'alors ne composais qu'à la guitare, voilà que j'étais environné de toute une gamme de sons nouveaux. En particulier le DR5 premettait de programmer simplement des accords compliqués.

Quelles sont les chansons de cette première période ?
Haldol, Interview, Châteaux de sable, l'Alphabet de l'amour. La deuxième période a commencé en 1997, avec la rencontre avec le contrebassiste Jean-Marc Delugeau et le guitariste Mathias Castagné. Nous avons monté un trio de chansons, avec des accompagnements jazzy de belle qualité. On a beaucoup joué dans les bars de Bastille. Parallèlement, ils venaient faire des pistes sur les compos que je faisais régulièrement. Chansons de cette époque: les Eléphants, J'aime les chich kebab, le Ciel crève, Je n'ai pas réservé.

La voix est assez traînante...
Oui, dans l'ensemble : elle suivait la courbe de mon énergie !

Parle-nous de la troisième période.
C'est une période plus solitaire. Je vivais dans une chambre en sous-pente minuscule, et je composais des chansons minimalistes. A l'époque, je fréquentais un peu Brigitte Fontaine et Areski. C'est en allant avec eux chez Higelin que j'ai rencontré une fille, avec laquelle j'ai fait le duo Laisse-toi aller. Il y a dans tout cela un désespoir voulu, un cynisme eschatologique noir.

Pourquoi ? ça n'allait pas...
C'était une fusion entre un pessimisme profond, une posture sombre et des données d'alors : manque d'amour, d'argent, d'espace, de perspective.

Le titre est drôle...
Oui, c'est une trouvaille de Tiphaine Samoyault, qu'on voit de dos sur la photo de couverture d'Antoine Poupel.

 


     
 
accueil bio photos agenda clips textes histoires journal art bazar médias liens BD MP3 contact