Pom pom girl

Nom de l'album
Année
Paroles
Musiciens
Photos et vidéos
Interview
Réactions
Ecoute
               
               
               
               
               
               
               
Chansons d'amour du XVe siècle
2009
Paroles Musiciens Photos/vid. Interview Réactions Ecoute
Comptines meuh meuh
2008
Paroles Musiciens Photos/vid. Interview Réactions Ecoute
Pom-pom Girl
2006
Paroles Musiciens Photos/vid. Interview Réactions Ecoute
Agnès & moi
2005
Paroles Musiciens Photos/vid. Interview Réactions Ecoute

Elégie

2002

Paroles Musiciens Photos/vid. Interview Réactions Ecoute
Les Suédoises
2001
Paroles Musiciens Photos/vid. Interview Réactions Ecoute
Châteaux de sable
2000
Paroles Musiciens Photos/vid. Interview Réactions Ecoute
Vive le troisième millénaire
1999
Paroles Musiciens Photos/vid. Interview Réactions Ecoute
Voisines et dépendances
1998
Paroles
Musiciens Photos/vid. Interview Réactions Ecoute
               

Interview

 

Comment s'est fait ce disque...
Ce disque est d'abord le fruit d'une rencontre avec Hervé Federspiel. Une personnalité extrêmement intéressante.

Explique...
On s'est rencontré vers 2003 alors qu'il était directeur artistique d'une boutique de vêtements. Il m'a proposé une exposition. C'est quelqu'un qui se trouve à la lisière des arts visuels, de la littérature et de la mode. C'est surtout ce rapport à la mode, à la modernité dans ce qu'elle a de plus futile et chatoyant, qui est original. Rapport critique, acide, qui n'exclut pas la fascination.

Il y a beaucoup d'ironie dans ces textes : la pom-pom girl qui n'aime pas le foot, le chanteur oublié, le mec qui fait la grève pendant la fashion-week et reste chez lui en slip...
Oui, Hervé a un vrai regard sur le monde moderne. Décapant, drôle. Il connaît bien les femmes, les pétasses. Il les décrit avec une froide objectivité. Il montre la réalité à travers le prisme médiatique qui déforme et informe le monde. Il faut lire son blog.

Comment est venue l'idée de cet album, qui raconte une histoire décadente...
Hervé à l'époque travaillait dans le Nord et passait un temps dingue dans le train. Il m'a ramené un jour un énorme recueil de poèmes dans lequel j'ai pioché, pour composer la lente dérive d'un homme qui va du luxe et de la notoriété à l'oubli, au mariage et aux antidépresseurs. Le tout ponctué de courts instrumentaux symphoniques.

Il y a aussi un instrumental au trombone...
Oui je voulais entendre un trombone au bord de la mer. Je suis allé avec mon frère tromboniste dans un coin retiré de Trouville, pour l'enregistrer avec le clapotis de la marée. Il a d'ailleurs perdu ce jour-là son instrument dans un parc.